1 866 539-5401 1.866.539.5401 --1.866.539.5401

Quoi faire lors d'un accident automobile

Trucs et astuces Quoi faire lors d'un accident automobile

Bang. Voilà, vous avez votre premier accident automobile. Que faire en premier? Qui alerter? Quoi faire après coup? Voici quelques étapes simples à suivre en cas d’accident!

1. Arrêter et vérifier s’il y a des blessés

En cas d’accident, la première chose à faire est de stationner votre véhicule pour constater les dommages faits aux voitures impliquées et voir s’il y a des blessés. Ne pas vous arrêter pourrait vous amener à être accusé de délit de fuite.

Si blessés il y a, on doit contacter les policiers en composant le 911. Ces derniers vous enverront une ambulance en cas de besoin. Les policiers pourront dresser un rapport d’accident qui sera transmis à la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

2. Remplir un constat à l’amiable

Si personne n’est blessé, on n’a pas à contacter les policiers pour obtenir un rapport de police. Cependant, il est essentiel d’échanger vos coordonnées avec l’autre personne impliquée dans l’accident. Si vous ne le faites pas, vous pourriez recevoir une amende.

Voici les informations qui doivent être échangées :

  • Le nom et l'adresse du conducteur

  • Le numéro de permis de conduire du conducteur

  • Le nom et l'adresse du propriétaire du véhicule inscrit au certificat d'immatriculation du véhicule

  • Le numéro de plaque d'immatriculation du véhicule

  • Les informations apparaissant à l'attestation d'assurance.

Le constat à l’amiable est l’outil tout désigné pour noter toutes ces informations. Il s’agit d’un document décrivant l’accident et identifiant les personnes impliquées. Vous pouvez vous procurer une copie auprès de votre assureur ou sur le site web de Info-assurance.

Si l’accident s’est produit avec un animal de plus de 25 kg, un véhicule sans occupant ou tout autre objet, vous devez contacter les policiers pour leur donner les informations ci-haut mentionnées.

Rappelez-vous que remplir un constat à l’amiable n’est pas synonyme d’admettre sa responsabilité dans l’accident. Seul un assureur peut déterminer votre responsabilité; même les policiers appelés sur place ne se prononceront pas.

Si votre accident survient à l’extérieur du Québec, suivez ces conseils de la SAAQ.

3. Remplir les démarches d’indemnisation

Les démarches à entreprendre après un accident varient en fonction du type de dommage, matériel ou corporel, que vous avez subi.

Étapes pour dommages matériels

Ce type d’indemnisation relève de votre assureur privé. Vous devez donc le contacter en ayant en main le constat à l’amiable ou le numéro du rapport de police.

Si vous désirez assumer vous-même le coût des réparations, sachez qu’il faut tout de même déclarer l’accident à votre assureur si votre véhicule est couvert par le contrat. Si vous ne le faites pas, votre assureur pour apprendre l’existence de l’accident par le biais de l’assureur de l’autre personne impliquée dans l’accident, si cette personne le déclare. Tous les accidents automobiles du Québec sont inscrits au Fichier central des sinistres automobiles, auquel tous les assureurs ont accès. S’il consulte la version inscrite à ce fichier et non la vôtre, cela pourrait contribuer à vous rendre responsable de l’accident. De plus, il est possible de déclarer un accident et de ne pas réclamer d’indemnité. Du moins, l’incident est inscrit à votre dossier, ce qui évite tout malentendu éventuel.

Une fois que votre assureur aura en main les documents, il pourra déterminer votre part de responsabilité dans l’accident et calculer le montant de votre indemnité à recevoir. Selon la situation, votre assureur pourra réparer ou remplacer le véhicule. Si vous le faites réparer, assurez-vous d’avoir l’évaluation des dommages subis par l’assureur et l’autorisation officielle des réparations.

Étapes pour dommages corporels

Avec le régime public d'assurance automobile, tous les Québécois sont couverts en cas d'accident de la route, qu'ils en soient responsables au non, au Québec comme à l'étranger. De même, piétons, cyclistes ou passagers impliqués seront aussi indemnisés. La SAAQ couvre, entre autres, les frais médicaux, l’aide à domicile ou la perte de revenu d’emploi.

Vous devrez d’abord être examiné par un médecin qui transmettra un rapport à la SAAQ, puis présenter une réclamation à la SAAQ. Il importe donc de prendre rendez-vous rapidement avec un professionnel de la santé afin d’obtenir une évaluation rapidement après l’accident.

Certains accidents ne sont pas couverts par ce régime public, notamment :

  • certains accidents produits dans le cadre du travail (la Commission de la santé et de la sécurité du travail prendra alors le relais)

  • accident produit lors d'une compétition, d'une course ou d'un spectacle d'automobiles sur un parcours ou un terrain fermé à la circulation

  • accident de motoneige ou avec un autre véhicule tout-terrain, comme un VTT, un autoquad (VCC) ou une moto tout-terrain, ou un accident de véhicule d'équipement, de remorque ou de tracteur de ferme qui se produit sur un chemin privé

  • blessures causées par l'acte autonome d'un animal transporté dans le véhicule. Par exemple, votre chien vous mord.

Consultez le site web de la SAAQ pour en connaître davantage sur ce régime public.

4. Choisir son réparateur

En cas d'accident, vous avez le droit de choisir votre réparateur. L'assureur doit respecter votre décision. 

Il existe évidemment de bons mécaniciens indépendants qui connaissent un peu toutes les marques du marché. Toutefois, souvenez-vous que les experts mécaniciens de votre concessionnaire, eux, se consacrent à la marque de votre véhicule. En effet, ce sont des spécialistes qui suivent chaque année des cours élaborés par le constructeur et qui utilisent un équipement de haute technologie.

Nos concessions de Shawinigan dirigent les gros travaux de carrosserie chez Collision Expert, tandis qu'à Trois-Rivières, ces travaux sont effectués par la carrosserie LR Automobile, deux entreprises affiliées au Groupe Vincent. Profitez de cette expertise et obtenez une tranquillité d'esprit sans pareille!

Sources : éducaloi, SAAQ