1 866 539-5401 1.866.539.5401 --1.866.539.5401

Marcel Vincent : passionné de hockey et de Honda!

Employés Marcel Vincent : passionné de hockey et de Honda!

Depuis son tout jeune âge, Marcel Vincent joue au hockey. Cette passion l’a amené à toujours pratiquer un mode de vie actif, mais aussi, a contribué à lui faire complètement changer de carrière dans sa trentaine!

Marcel Vincent est presque né avec une paire de patins aux pieds. Il a appris ce sport très jeune et le pratique depuis toujours. Enfant, il a gravi les échelons pee-wee, bantam et midget. Il a même joué quelques parties au niveau junior et toujours comme allier droit et défenseur sur les jeux de puissance. Son tir de plomb a bâti sa renommée et faisait l’envie de plusieurs coéquipiers. 1972 fut SON année : son club, les « Bruins » de Shawinigan, a raflé tous les honneurs en midget intercités. Marcel soutient que c’est l’entraîneur de ce club, l’abbé Gilles Leblanc, qui lui a appris à jouer « du vrai hockey »! 


Marcel Vincent, futur policier?

Cependant, comme le hockey ne fait pas vivre la plupart d’entre nous, Marcel a fait des études pour gagner sa vie, tout en continuant à jouer dans des ligues de garage. Il a fait son diplôme d’études collégiales en techniques policières pour ensuite entrer à la Kruger, à Trois-Rivières. Il a occupé un poste cadre en santé et sécurité au travail pendant 10 ans, tout en étant chauffeur privé pour le président de la Kruger pendant quelques années!

Changement de cap!

Mais en 1988, son « chum de hockey », Normand Bergeron, lui parle d’un poste à combler comme conseiller aux ventes chez Vincent Automobile à Shawinigan. L’idée de vendre des Plymouth-Chrysler le titille, et après un été d’essai fructueux, il décide de totalement changer de carrière et de devenir conseiller aux ventes!

Son amour pour Honda


Pierre Vincent, alors propriétaire unique de Vincent Automobile, l’engage et deux ans plus tard, le nomme directeur des ventes. En 1991, Plymouth-Chrysler ferme et devient « La maison de l’auto Honda ». Marcel y découvre tout son amour pour cette marque de voiture. Lorsque Vincent Automobile ouvre un Mazda en 1993, Marcel donna un coup de main pour bâtir l’équipe, mais son amour pour Honda le ramena à cette concession en 1995. En 1998, il fut nommé directeur des ventes, poste qu’il occupa pendant de nombreuses années avant de devenir « directeur du renouvellement » puis revenir conseiller automobile. Ces nouvelles tâches lui permettent d’avoir un peu plus de temps pour lui et de continuer à jouer au hockey, tous les vendredis soirs, avec ses vieux amis de ligues de garage, comme il aime tant faire depuis plus de 40 ans!